Quoi de neuf en 2019 ?

••••••••••••••••••• Au 1er janvier 2019, le régime de retraite complémentaire des salariés du privé a pris le nom « Agirc-Arrco », conséquence de la fusion des régimes Agirc (spécifique aux cadres) et Arrco (pour tous les salariés du privé). Deux principaux changements sont à souligner : l’instauration d’un bonus/malus temporaire et la fin de la garantie minimale de points (GMP).
Retraite complémentaire – que change la fusion de l’Agirc et de l’Arrco ?

Au-delà de cette fusion, la mise en place d’un régime unifié de retraite complémentaire pour les salariés du secteur privé a des répercussions sur la protection sociale complémentaire construite autour de la distinction entre cadres/non cadres (affiliation ou non au régime Agirc).
L’impact de la fusion des régimes Agirc-Arrco sur les régimes de protection sociale complémentaires

Démographie, taux d’emploi, types d’emplois occupés… Entre mythes et réalités, qu’en est-il de l’emploi des seniors en France ? Le récent rapport de France Stratégie permet d’apporter quelques éléments de réponses chiffrés.
Vérités sur l’emploi de séniors en France

Combien de trimestres d’assurance retraite faut-il pour avoir sa retraite à taux plein ?
Pour avoir droit à une retraite à taux plein (c’est-à-dire sans décote), vous devez justifier d’un certain nombre de trimestres d’assurance retraite. Le nombre de trimestres requis varie selon votre année de naissance. Tous les trimestres d’assurance retraite acquis auprès des différents régimes de retraite obligatoires (en tant que salarié du secteur privé, salarié agricole, agent de la fonction, etc.) sont pris en compte.

Années de naissance / nombre de trimestres exigé
1955 à 1957 / 166 (41 ans et 6 mois)
1958 à 1960 / 167 (41 ans et 9 mois)
1961 à 1963 / 168 (42 ans)
1964 à 1966 / 169 (42 ans et 3 mois)
1967 à 1969 / 170 (42 ans et 6 mois)
1970 à 1972 / 171 (42 ans et 9 mois)
1973 et après / 172 (43 ans)

À partir de quel âge un salarié peut-il partir en retraite ?
À partir de 62 ans. Avant 62 ans, dans l’une des situations suivantes à condition de remplir les conditions exigées pour bénéficier d’une retraite anticipée :
carrière longue

handicap

incapacité permanente (ou pénibilité) d’origine professionnelle reconnue par l’Assurance maladie

exposition à l’amiante

À partir de 62 ans, le salarié peut demander à partir à la retraite quand il le souhaite.
La date du départ doit être fixée au 1er jour du mois choisi.
Si le salarié souhaite prendre sa retraite dès qu’il atteint 62 ans, il peut partir à la date suivante :
• soit le 1er jour du mois qui suit le mois au cours duquel il a 62 ans ;
• soit dès le jour de son anniversaire s’il est né le 1er jour d’un mois.

Comments are closed.